La technologie dans le marketing des entreprises en 2017

L’évolution de la technologie apporte beaucoup de changements dans plusieurs domaines. Le domaine du marketing ne fait pas exception à cette réalité. Pour avoir de nouveaux clients, les propriétaires d’entreprise peuvent utiliser différentes formes de marketing pour rejoindre leur clientèle sur internet. Certains propriétaires vont utiliser des annonces sur Facebook, des annonces sur LinkedIn ou des annonces dans d’autres médias sociaux. Ces méthodes de marketing peuvent être très efficaces si les clients potentiels utilisent ces réseaux sociaux car avec l’information contenue dans le profil des utilisateurs de ces médias sociaux, il est facile de filtrer les gens à qui vous voulez présenter vos publicités. Évidemment, les gens qui voient ces images sont donc de bons “prospects” mais ils ne cherchent pas nécessairement vos produits et services.

Il faut donc espérer que le moment sera le bon pour présenter votre annonce publicitaire dans leur cycle de vie de client. Par exemple, si un propriétaire d’entreprise de Montréal a besoin des services d’un interprète-traducteur pour une conférence, il ne cherchera pas sur son fil d’actualité Facebook ou LinkedIn pour le trouver. Il va plutôt taper le mots clé: traducteur-interprète Montréal pour trouver cette personne.

Certains propriétaires d’entreprise vont utiliser Google Adwords pour être rapidement visibles dans Google. Le hic avec ce service est que la majorité des internautes ne cliquent pas sur ces annonces où il y a des rectangles verts. En fait, seulement 15 à maximum 30% des internautes osent cliquer sur ces annonces et il peut y avoir jusqu’à 6 annonces Adwords pour un mots clé. Donc 6 entreprises se séparent entre 15 et 30 % des recherches. De plus, avec les campagnes Adwords, les résultats de recherche dans Google sont momentanés car lorsque l’entreprise qui opte pour cette stratégie arrête de payer Google, elle arrête d’être visible. Finalement, puisque le coût est un “paiement par clic” aussi connu sous le terme “PPC” ou par nombre de visibilité aussi connu sous le terme “coût par impression”  ou “CPM”, les compétiteurs peuvent cliquer sur  l’annonce ou la consulter plusieurs fois pour vider l’argent rattaché au compte de publicité… L’utilisation du Adwords est donc moin intéressante.

Les internautes ont souvent tendance à cliquer sur les résultats naturels aussi appelés organiques soit les véritables résultats provenant de Google. En fait, ce qui est intéressant avec les résultats organiques de Google est que les 3 premiers résultats de recherche d’un mot clé dans Google se partagent 62 % des internautes qui cherchent ce produit ou service! Puisque les gens cherchent ces produits ou services, ils sont beaucoup plus avancés dans leur cycle de prospect!

Est-ce possible d’influencer les résultats de recherche de Google? Puisque Google utilise un algorithme pour déterminer le classement de ses résultats en fonction du niveau de pertinence des sites en fonction de la recherche, la réponse est oui. Cette spécialisation du marketing se nomme le SEO pour “Search Engine Optimization” ou référencement web naturel. Selon LinkedIn, en 2017, le SEO fera parti des 10 services professionnels les plus recherchés par les entreprises. Voici une vidéo à ce sujet

À Montréal, l’agence de référencement web naturel Roy SEO donne d’excellents résultats en visibilité web aux entreprises qui l’embauche. Le but est de rentabiliser au maximum le site web des entreprises qui a trop souvent tendance à être une carte d’affaire virtuelle qui passe inaperçue. Avec le service de SEO, le site internet de ces entreprises devient beaucoup plus dynamique et attire beaucoup plus de clients. De plus, les résultats de SEO sont durables. Ce service peut donc être amorti sur plus longtemps puisque grâce à lui, votre site web devient un actif digital.

La quatrième révolution industrielle est à nos portes

La quatrième révolution industrielle arrive à grand pas.  Cette révolution rendra les chaînes de production des usines “intelligentes” pour que la productivité de celles-ci augmente. L’intelligence articifielle viendra donc aider les usines à se rentabiliser.

Certaines entreprises québécoises se préparent  pour cette révolution industrielle. Est-ce que Montréal et le reste du Québec sauront être aussi forts dans cette industrie qu’ils le sont dans celle des jeux vidéos?

Les ingrédients sont en place pour que le Québec soit très compétitif dans ce domaine qui a vu le jour en Allemagne. Voici une vidéo fort intéressante expliquant l’industrie 4.0

Bref, l’idée que l’homme, la machine et le produit manufacturé puissent communiquer entre eux dans l’usine durant la création du produit n’est plus juste une idée mais une réalité. L’intelligence articificielle est bel et bien à nos portes. En espérant que le tout s’implante bien auprès des entreprises québécoises.